Le référent tarnais d'En Marche passe la main

0
0
0
s2sdefault

Tarn Clément Baller faisait partie des vieux de la vieille. Il était à la tête du mouvement En Marche dans le département depuis les tous débuts, puisque il y est arrivé en avril 2016.

Il souhaite partir avec le sentiment du devoir accompli, après l'élection du président de la République et de trois députés dans le département.

Il a donc décidé de passer la main avec quatre autres de ces collègues en ce début d'année, il assure que la fonction est prenante.

Le fonctionnement du mouvement est différent de celui des autres partis, mais est-ce le bon modèle ? Ecoutez sa réponse.

Photo: Illustration

Mots-clés: Témoignage, Politique, Social